La société Digi-Corp s’engage en faveur de l’emploi

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

22ème mois consécutif de hausse et pour le mois de février: 18 400 demandeurs d’emploi supplémentaires ont poussé les portes des agences du Pôle Emploi.

Leur nombre s’élève à 3 187 700. Ces 3 187 700  tous de catégorie A sont « tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi » mais ils seraient plus de 4,7 millions toutes catégories confondues sans aucune activité professionnelle. Sur le front du chômage, la situation est grave.

Alors ne boudons pas notre plaisir à mettre en avant une initiative portée par la société Digi- Corp qui va permettre à des chômeurs de longue durée de pouvoir bénéficier d’une formation leur garantissant à 100% un retour vers le travail.

Digi-Corp, créée en mars 2009, est une société spécialisée dans les hautes technologies liées à la sécurité et les télécoms. Elle possède 5 agences, son périmètre d’activité est national et son siège social basé à Agroparc.

« Nous avons un savoir-faire dans le domaine de la fibre optique et aujourd’hui la compétence pour former aux règles de l’ingénierie multi-opérateur » déclare Antoine Cadart, directeur commercial de Digi-Corp (photo ci-contre).

Et cela tombe à point nommé puisque la fibre optique va devenir le moyen de transport privilégié de notre contenu internet avec en perspective le chantier gigantesque de câblage de tout le territoire national.

Sur cette voie, le Vaucluse s’y engage aussi avec le câblage des zones d’entreprises qui bénéficieront alors d’un flux et d’un accès à leurs données informatiques plus rapides.

« C’est un partenariat avec Adecco, le Conseil Général du Vaucluse, le Pôle Emploi, Plie et Saga-cité, qui nous permet de pouvoir former en quatre semaines des monteurs-câbleurs opérationnels » affirme Antoine Cadart.

Et la première session de formation vient de se terminer avec vendredi 22 mars la remise des diplômes à 10 stagiaires qui se retrouvent assurer d’exercer un métier… « à vie » !

De niveaux et de qualifications disparates, la formation a lissé les différences et leur a permis d’acquérir le statut de technicien qualifié. Les voilà devenus, dans le secteur innovant de la fibre optique, l’objet de toutes les convoitises !

D’autres sessions de formation sont prévues et il s’agit dès à présent pour Antoine Cadart de procéder à l’évaluation d’une telle initiative « en remontant des éléments tangibles d’appréciation au Conseil Général et au Ministère du travail »… Et vu le contexte actuel, il n’y a certainement pas de temps à perdre…

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »